Hetalia Academie

Bienvenue dans la grande académie ou cohabite toutes les nations! Incarnez un de vos personnages favoris et venez vivre des aventures inoubliable ~
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wang Yao, la Chine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wang Yao

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Wang Yao, la Chine   Jeu 13 Aoû - 11:34




Pour vous connaître un peu mieux
Votre Personnage
NOM:Wang Yao
SURNOM :
GENRE:mâle
AGE:4000 ans
Pays:Chine
Vous
VOTRE PUF: Rinkisha
VOTRE AGE:
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? grâce à la Russie '-'
AVEZ-VOUS DES SUGGESTIONS POUR LE FORUM?DES FILLES A POILS
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT?: oui, c'est moi qui l'est écrit éwè
PETIT MOT DE LA FIN:
Son image:
Pas de limite de mot,d’ecrivez juste son style vestimentaire
Il porte souvent des vêtements traditionnel chinois, ou bien un uniforme militaire vert foncé, souvent une manches trop longue. Il porte une queue de cheval sur le côté, deux mèches sur chaque côté de la tête et les cheveux bruns foncé. Il a les yeux ambré brun. La peau clair.
Son caractère:


Wang Yao, alias Chine est l'une des plus ancienne nation existante. C'est quelqu'un d’extrêmement superstitieux sans être pourtant religieux, adorant la bonne chance et la fortune. Son côté bienveillant le pousse a se comporté comme un grand frère envers tous les autres pays d'Asie, cependant il ne parvint pas à être considéré comme tel. Il manque également d'autorité, bien que chef de plusieurs provinces, aucunes d'elles ne lui obéit. Malgré cela, il adore être au centre de l'action et avoir tout ce qu'il désire.
Il a également tendance à finir ses phrase par le son "aru" dût au stéréotype japonais sur l'accent chinois.
Il se révèle également amoureux de la cuisine, fin gourmet et grand cuisinier, bien manger est presque un mode de vie pour lui. La nourriture est TOUJOURS une priorité.
Il n'est pas rancunier et ne laisse que très rarement la haine le rongeait, bien qu'il éprouve une certaine rancœur envers Japon depuis que celui-ci l'a attaqué dans le dos alors qu'il le considéré comme un frère.
C'est aussi un très bon marchand, n'hésitant pas à construire des villes partout où il va, vendant des médicaments traditionnels dont il n'est même pas sûr des ingrédients et surtout, copiant les idée d’Amérique pour les reproduire en masse et à bas prix.
Chine ou Wang a également un faible pour les choses mignonnes, il adore Hello Kitty et les panda, plus une chose est petite ronde et douce, plus il l'aprecit. Il a également des talents artistique pour la peinture, allant de la peinture mural en taille réel à de la peinture sur un brun d'herbe, cependant, malgré sont habilité, il n'est pas reconnu comme "artiste" car sa production de manga est faible.
Globalement, c'est une personne gai, gentille et bienveillante voir totalement naïve. Cependant il lui arrive d'avoir des moment de mélancolie, en repensant à ce que Japon lui a fait ou bien à combien le monde à changé, il peut parfois se mettre en colère, n’utilisant que très rarement la violence
Son histoire:

Un jeune garçon aux cheveux bruns marchait dans une forêt de bambou, le soleil frappé fort et le jeune homme était tracassé, depuis sa naissance et le fait qu'il ait accroît en puissance, son corps souffrait des nombreuses batailles politique dans lesquelles il était impliqué lorsqu'il vit un jeune garçon au loin. Il s’approcha, celui-ci était plus petit que lui et nettement plus froid, il se pencha sur lui en souriant gentiment.

"Wow t'es un nouveau pays non? Tout petit-aru! Tu dois avoir tellement d'ennuis d'être née dans un si petit endroit-aru! Je suis Chine-aru. Si il y'a quelque chose que tu ne comprends pas n'hésite pas à me demander! Tu t'appelles comment-aru?"

Le jeune garçon leva lentement le regard sur son aîné et dit d'une voix neutre.

"Bonjour Chine-san, du soleil couchant, je suis Japon du soleil levant.
-Ce...Ce gamin est si grossier-aru!!"


Et ainsi commença la magnifique histoire comune de Japon alias Koku Honda et Chine alias Wang Yao.
Japon grandit aux côté de Chine qui prit soin de lui tel un grand-frère, aimant se rôle il mit un point d'honneur a bien l'éduquer, cependant il remarqua que le jeune pays ne faisait que dessiner. "Ne connait-il aucune lettres-aru?" se demanda-il . Aussi sans vraiment attendre il donna son alphabets au jeune Japon.

"Tiens, ce-sont des Kenjis, tu peux écrire avec-aru!"

Le jeune Japon commença déjà à écrire avec, aussi Chine fut impressionné avant de se rendre compte qu'il ne faisait que les dessiner.

Après cela, Japon grandit paisiblement au côté de Chine, il grandit si vite, Chine en était extrêmement fier cependant le jeune Japon finit par ne plus considéré Chine comme une frère...

C'est une sombre nuit que la déchirure à eut lieu...
Japon se tenait devant la porte de la maison de Chine, celui-ci ouvrit, heureux de revoir son viel ami qu'il considéré comme un frère, tout souriant il l'invita à rentrer chez lui.

"Ha Japon! Qu'est-ce que tu fais aussi tard dans la nuit-aru?!
-par...pardonnez moi...
murmura le plus jeune,
-Je viens de faire du zongzi-aru! Viens!"

Japon dégaina lentement son katana, Chine ne put vraiment le voir mais des larmes perlaient sur ses yeux. Le grand pays quant à lui ne comprenait pas la dangerosité de la situation, continuant de sourire il se retourna pour re rentrer chez lui.

"He... Pourquoi tu portes un truc si dangereux-aru?! C'est dangereux de... Hé! Pourquoi tu le pointe vers moi-aru?... Japon arrête!! Qu...Qu'est-ce que tu..."  

Un coup, il ne suffit que d'un mouvement pour brisé leur relation. Le katana tranchant de celui que l'on épeuler Japon et que Chine nommé Frère fendit brusquement l'air déchirant la chair du dos de son aîné, le jeune homme poussa un cri déchirant en sentant la morsure froide du métal tandis que son sang s'écoula de cette plaie ouverte, Japon le regarda froidement, sa lame ruisselante du liquide vermeille. Des larmes se mêlèrent à celui-ci, autant celle de Chine que de Japon, le jeune Wang tomba à genoux,crachant du sang, il ne comprenait pas. Pleins de pensées se bousculèrent, rendu floues par l’immense douleurs, tant physique que mentale. Il l’avait trahit. Mais pourquoi?!!... regrettant presque son immortalité il s'écroula au sol lamentablement, baignant dans son sang. Japon murmura un dernier mot presque inaudible, Chine cru entendre "pardon..." avant que celui-ci ne tourne les talons et ne disparaisse dans la nuit noire...
Les deux pays étaient désormais condamné à ne jamais se comprendre...

Quelque jours, voir quelques mois ont passé... Chine se retrouva avec Russie dans un bar, toujours sonné et profondément blessé, autant dans la chair que dans l'esprit par les agissement de Japon.

"La guerre vraiment change Japon-aru...Japon n'est plus le même-aru... J'aime pas ça-aru...
-Dis donc Chine, tu n'as jamais demander à Japon ce qui lui ait passer par la tête?...
-Juste après ça la guerre a commencé et je n'ai pu le revoir-aru...
-Vous deux pourriez toujours être ennemis en se moment même...Mais tu ne devrais pas t'inquiéter, vous vous entendrez définitivement bien à nouveau. Après tout, dans les années à venir, tout le monde ne fera plus qu'un avec moi, la Russie n'est-ce pas?!"




FIN
© gotheim pour epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Braginski
Admin
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 20
Localisation : Ufufu,à toi de me trouver

MessageSujet: Re: Wang Yao, la Chine   Jeu 13 Aoû - 17:11

Bon,tout me semble en ordre,je te valide,petite Chine ~

_________________
Tomber est permis ; se relever est ordonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dessineuncercle.forumactif.org
Wang Yao

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Wang Yao, la Chine   Jeu 13 Aoû - 17:15

Elle te b*** la petite Chine éwè
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wang Yao, la Chine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wang Yao, la Chine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HSI WANG MU ; la chine aussi a ses joyaux. END.
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Le Costa Rica abandonne Taiwan et reconnaît la Chine
» Chine: Amérique, va en enfer
» Des nuages inhabituels précèdent le tremblement de terre en Chine: des preuves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Academie :: Paperasse :: Carte d'identité :: Validées-
Sauter vers: